A quoi reconnait-on un clown?

Elle est assistée par sa stagiaire, Anne-Sophie Dullier, très appliquée, mais beaucoup moins expérimentée que son ainée, du moins en théorie...

Un plateau nu, une table, deux chaises. Un rapport de pouvoir que les deux personnages essayent tant bien que mal de dissimuler. Un jeu sobre pour de lourds enjeux personnels. Une tension extrême pour un sujet aussi sérieux et exigeant que le rire.

Création soutenue par La Gare (Coustellet, 84), Le Théâtre Isle 80 (Avignon), Le Théâtre des Doms (Avignon), Le Cercle de Midi (PACA) et La Roseraie (Bruxelles)